La première version stable d'Edge basé sur Chromium est disponible avec le mode Internet Explorer, le support AAD, le st

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 14811
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56

La première version stable d'Edge basé sur Chromium est disponible avec le mode Internet Explorer, le support AAD, le st

Message par chtimi054 » jeu. 16 janv. 2020 07:32

La première version stable d'Edge basé sur Chromium est disponible avec le mode Internet Explorer, le support AAD, le streaming 4K et des performances accrues,
Mais beaucoup reste encore à faire

En début de semaine, Microsoft a annoncé qu’il comptait entamer le déploiement de son nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium. Depuis plusieurs heures, cette promesse est maintenant une réalité. Le nouveau navigateur est disponible en téléchargement en version stable (version 79) dans plus de 90 langues pour les versions de Windows (7, 8, 8.1, 10) Home / Pro, MacOS, iOS et Android.

Déploiement automatique ou manuel : ce qu’il faut savoir

Pour ceux qui souhaitent commencer à utiliser le nouveau navigateur, l’entreprise explique qu’il est possible de le faire en effectuant un téléchargement manuel sur la page dédiée. Si vous utilisez Edge (basé sur Chromium) sur iOS ou Android, vous n’avez rien à faire. Edge basé sur Chromium remplacera directement l’ancienne version. Si par contre vous souhaitez installer Edge automatiquement sur votre ordinateur, Microsoft explique que le déploiement se fera de manière progressive. Dans les semaines à venir, Microsoft va commencer à migrer les clients (grand public) de Windows 10 vers le nouvel Edge.

La préversion touchera dans un premier temps un sous-ensemble de Windows Insiders. Et progressivement, le nouveau navigateur sera mis à la disposition d’un plus grand nombre d’utilisateurs via Windows Update. Par contre, si vous êtes une organisation et que vous souhaitez bloquer l’installation automatique du nouveau Microsoft Edge sur des appareils Windows Édition familiale et Pro avec Windows update activé, il est possible de le faire en utilisant l’outil Blocker Toolkit. Pour les entreprises, le déploiement ne sera pas de manière automatique. Si finalement vous avez installé Microsoft Edge sur votre appareil, il sera mis à jour automatiquement à une cadence d’environ six semaines. Pour le grand public, le nouveau navigateur viendra remplacer l’ancien, tandis que pour les entreprises, les deux versions (l'ancienne et la nouvelle) fonctionneront côte à côte.

Arguments d’Edge pour conquérir le marché

Selon Microsoft, vous pouvez vous attendre à beaucoup de bonnes choses avec le nouveau Microsoft Edge. De prime abord, l’entreprise rassure que lorsque vous effectuez le changement, vos favoris, mots de passe, informations de remplissage de formulaire et paramètres de base sont transférés vers le nouveau Microsoft Edge sans que vous ayez à faire quelque chose. Et une fois le navigateur ouvert, vous pourrez sentir une nette amélioration en termes de performance par rapport à l’ancienne version d’Edge. Microsoft avance même qu’il serait deux fois plus rapide qu’Edge basé sur EdgeHTML. En plus des performances accrues, Microsoft souligne qu’il s’accompagne de plus de productivité, plus de valeur, plus de confidentialité (prévention de suivi activée par défaut et couplée à trois niveaux de contrôle) ainsi que d'autres nouvelles fonctionnalités. À ce sujet, l’entreprise explique que les derniers mois ont été tout simplement inspirants pour son équipe qui travaille à fournir de nouvelles fonctionnalités.

Au menu des nouvelles fonctionnalités, nous avons par exemple la prise en charge d’Azure Active Directory (AAD), l’ajout du mode Internet Explorer, du streaming 4K, de l’audio Dolby, de l’encrage au format PDF, des extensions basées sur Chrome, l’intégration de Microsoft Search dans Bing, et bien plus encore. Parmi ces nouveautés, la prise en charge des extensions Chrome est probablement la fonctionnalité la plus importante pour la plupart des utilisateurs. Par défaut, l’on peut installer directement les extensions d’Edge à partir du magasin en ligne Microsoft Store. Si vous souhaitez cependant installer des extensions tierces comme celles disponibles sur Chrome Web Store, il va falloir allez dans les paramètres du navigateur et activer l’option « Autoriser les extensions provenant d’autres magasins ». Les utilisateurs qui se plaignaient de ce qu’ils n’utilisaient pas Edge à cause du faible nombre d’extensions n’ont plus d’arguments valables avec la prise en charge des extensions disponibles sur Chrome Store.



Un navigateur encore à parfaire

Toutefois, tout n’est pas parfait, même dans le meilleur des mondes. Il existe des problèmes à corriger dans ce nouveau navigateur. Par exemple :

Si une extension s’appuie sur un compte Google pour se connecter ou synchroniser des données, elle ne fonctionnera pas correctement dans Edge, car de nombreux services Google ont été supprimés d’Edge ;
si une extension s’appuie sur un logiciel compagnon sur votre PC, elle pourrait ne pas fonctionner correctement, même si le logiciel compagnon est installé ;
l’historique de navigation et les extensions ne sont pas encore synchronisés entre les appareils.



En plus de ces problèmes liés aux extensions, Microsoft reconnaît également plusieurs problèmes liés à de nouvelles fonctionnalités, mais aussi de nombreuses fonctionnalités disponibles sur l’ancienne version d’Edge et qui sont encore absentes sur cette nouvelle version d’Edge :

La fonctionnalité Collections est désormais disponible dans certains canaux, mais les Collections que vous créez ne seront pas synchronisées entre les appareils ;
si vous utilisez les deux versions d’Edge (ancienne et nouvelle), vous constaterez que les informations ne sont pas synchronisées si vous passez d’un appareil à un autre en utilisant une version différente sur chaque appareil ;
le passage de la souris sur les onglets pour voir les aperçus du site Web (absent) ;
Microsoft Pay avec remplissage automatique (absent) ;
le téléchargement d’applications Web progressives à partir de Microsoft Edge Addons Store (absent) ;
la prise en charge des sites et applications WebVR (absent) ;
Windows Hello qui permet de s’authentifier sans mot de passe (absent) ;
la possibilité d’écrire directement sur les pages Web (comme les notes Web) (absent) ;
trouver les sessions de navigation passées dans Windows Timeline (absent) ;
et bien d’autres fonctionnalités encore absentes.



Si Microsoft souhaite se faire une place parmi les navigateurs du marché, il ferait bien de corriger ces problèmes connus et aussi d’apporter des fonctionnalités aussi bien nouvelles qu’utiles pour se démarquer du lot des navigateurs basés sur Chromium. Pour ces problèmes répertoriés, l’entreprise promet déjà d’apporter une solution dans les mois à venir. Et pour ce qui est de se démarquer de la concurrence, l’entreprise met déjà un point d’honneur sur la confidentialité, mais aussi les fonctionnalités comme le mode Internet Explorer et certaines fonctionnalités héritées de l’ancienne version d’Edge (pour le meilleur ou le pire). Mais cela sera-t-il suffisant pour contenter les utilisateurs ?

merci à Developpez.com
Image

Répondre