Le Japon travaille sur une application pour repérer les faux titres de séjour

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 14811
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56

Le Japon travaille sur une application pour repérer les faux titres de séjour

Message par chtimi054 » lun. 13 janv. 2020 07:15

Le Japon travaille sur une application pour repérer les faux titres de séjour

Image

Le gouvernement japonais a annoncé travailler sur une application visant à repérer plus facilement les documents officiels contrefaits, en particulier les titres de séjour des ressortissants étrangers.

L'application se destine d'abord aux employeurs potentiels de travailleurs étrangers. Elle permettra de lire la puce intégrée aux titres de séjour afin d'en vérifier l'authenticité.

Lecture de puce

Une fois la puce consultée, l'application renverra des informations telles que le nom de la personne ou son statut de résidence. L'utilisateur pourra ainsi s'assurer que ces informations correspondent bien à celles inscrites sur la carte. D'après l'agence nationale de l'immigration, si des cartes ont déjà été contrefaites, aucune de ces puces intégrées n'a été falsifiée avec succès jusqu'à présent.

Le pays a ainsi réservé 130 millions de yens (environ 1,08 million d'euros) au développement de cette nouvelle application, qui devra permettre de vérifier l'authenticité d'un titre de séjour uniquement avec un smartphone. Par le passé, l'agence avait déjà rendu publiques des données techniques permettant aux entreprises de concevoir par elles-mêmes un système de numérisation de titres. Mais peu d'entreprises avaient effectivement sauté le pas. La mise à disposition d'une application par le gouvernement doit inciter les petites et moyennes entreprises japonaises à vérifier l'identité de leurs nouveaux employés au moment de leur embauche.

Une immigration en hausse au Japon

La mesure doit être mise en place d'ici la fin de l'année 2020. Le Japon entend ainsi mieux contrôler son immigration, qui a augmenté ces dernières années. Le pays ayant instauré en avril dernier un nouveau système de visa devant faire face à une pénurie de main d'oeuvre, il s'attend à ce que les tentatives de fraudes augmentent. Le pays comptait en juin dernier 2,83 millions de ressortissants étrangers, contre 2,03 millions en 2012 d'après l'agence nationale de l'immigration. Le gouvernement s'attend à ce que sur cinq ans, plus de 345 000 personnes obtiennent son nouveau statut de résidence, qui leur permettra de travailler dans des secteurs comme la construction, l'agriculture ou les soins infirmiers.

La police japonaise a également déclaré avoir constaté une augmentation des utilisations de fausses cartes de séjour. Elle en aurait enregistré 620 en 2018, avec une augmentation de 60 % par rapport à l'année précédente. Les fausses cartes de séjour sont généralement utilisées pour rester dans le pays plus longtemps que la période autorisée (celle-ci est directement indiquée sur le titre de séjour), ou pour prétendre à des emplois autres que ceux autorisés par le type de visa. Ils sont également falsifiés dans le but d'obtenir un prêt ou un logement.

merci à CLUBIC
Image

Répondre