Linux (et l'open source) sera confronté à deux problèmes en 2020 selon Bryan Lunduke

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 15050
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56

Linux (et l'open source) sera confronté à deux problèmes en 2020 selon Bryan Lunduke

Message par chtimi054 » ven. 27 déc. 2019 07:21

Linux (et l'open source) sera confronté à deux problèmes en 2020 selon Bryan Lunduke
Un ancien membre du conseil d'administration d'openSUSE

Pensez-vous que le noyau Linux a des problèmes ou pensez-vous que l’esprit de l’open source est en danger ? Certains ont répondu par l'affirmative à la question et ils estiment même que ces problèmes vont s’intensifier au cours de l’année qui s’annonce. Selon un article de Bryan Lunduke sur Patreon Inc., un site Web de financement participatif basé à San Francisco et créé par le musicien Jack Conte et le développeur Sam Yam, le monde open source et des logiciels libres a de sérieux problèmes qui vont continuer de s'aggraver en 2020.

Linux a pris une place très importante aujourd’hui dans le monde informatique et anime souvent les débats. Actuellement, le noyau Linux (et plus généralement l'open source) équipe chacun des 500 plus grands supercalculateurs du monde. De même, la majorité des smartphones sont, principalement, pilotés par Linux et l'open source. Certaines entreprises qui ont rejeté le noyau autrefois ou qui ont tenté de racheter le projet ou de le faire disparaître l’ont pour la plupart adopté aujourd’hui. Mais cela est-il de bon gré ? Lunduke pense que non.

Selon Bryan Lunduke, les problèmes dont il parle ne sont pas d’ordre technologique, mais peuvent toutefois causer du tort aux deux projets s’ils ne sont pas résolus. Lunduke classe les problèmes en deux grandes catégories. La première parle d’une certaine influence (et contrôle) sur les institutions open source par des organisations et des entreprises qui sont, dans la plupart de leurs domaines d'activité, opposées à l'open source. Quant à la seconde, elle parle de l’influence des projets, institutions et communautés open source par ceux qui cherchent à nuire aux autres.



Pour justifier la première catégorie, Lunduke a déclaré que certaines des organisations les plus importantes et, sans doute, les plus influentes aujourd’hui dans le monde de l'open source sont fortement financées par des entreprises qui sont majoritairement opposées à l'open source en tant que concept. Par exemple, Microsoft et Facebook financent l'Open Source Initiative. Facebook, VMWare, Microsoft, Comcast et Oracle et d’autres comme eux financent tous la Linux Foundation (et ont des sièges au conseil de la Linux Foundation).

Lunduke explique qu’il s’agit là d’entreprises qui se concentrent presque entièrement sur le “Closed Source” (code source fermé), la grande majorité de leur travail est fermé et certaines de ces entreprises prennent des mesures légales drastiques contre les projets open source et leurs utilisateurs. Par ailleurs, certains de ces sièges coûteraient environ un demi-million de dollars par an et selon Lunduke, les entreprises ne jettent pas ce genre d'argent sans attendre quelque chose en retour. A-t-il raison de voir la chose (ces investissements) ainsi ?

Il soutient néanmoins qu’il ne s’agit pas d’une conspiration. « Ce n'est pas une théorie de conspiration. C'est juste du bon business, évident. Si Microsoft, par exemple, souhaitait simplement être généreux, il donnerait le demi-million de dollars, publierait un communiqué de presse sur leur gentillesse, et ne serait pas impliqué. Au lieu de cela, ils payent pour des postes au conseil d'administration qui leur donne un plus grand contrôle sur les activités et les positions d'organisations comme la Linux Foundation », a-t-il déclaré.

Lunduke estime que c’est tout comme si ces entreprises désirent une chose et en même temps son contraire, ce qu’il trouve suspect. « Pour moi, le fait que Microsoft achète des sièges au conseil d'administration de la Linux Foundation ressemble à un fabricant de cigarettes qui achète un siège au conseil d'administration d'une organisation dont le but est d'aider les gens à arrêter de fumer, dans la mesure où leurs intérêts ne sont pas alignés. Ou Tesla achetant un siège au conseil d'administration d'une chaîne de stations-service », a-t-il déclaré.

Ce dernier a ajouté qu’il a contacté la Linux Foundation et Microsoft à plusieurs reprises au cours des derniers mois, mais n’a obtenu aucune réponse sur la question à ce jour. Un autre problème qu’il souligne dans cette catégorie est celui des entreprises qui se concentrent sur les sources fermées, et qui limitent les droits des utilisateurs finaux comme le droit de réparation et l'utilisation équitable du contenu, en achetant un contrôle important sur les organismes de normalisation qui aident à orienter l'industrie informatique dans son ensemble.

Dans le justificatif que Lunduke a apporté à la deuxième catégorie de problèmes, il estime qu’une petite partie du monde de l'open source agit activement de manière haineuse et exclusive envers les autres membres de la communauté open source. « D'après ce que j'ai observé, je crois que ce genre de choses va continuer à augmenter en 2020 jusqu'à ce qu'un point de rupture soit atteint », a-t-il déclaré. Lunduke a déclaré que les appels à la haine pour commettre des crimes contre d'autres membres de la communauté open source deviennent de plus en plus courant.

« Il y a un an et demi, pendant une conférence, un employé très en vue de Microsoft a spécifiquement encouragé les personnes présentes à commettre des crimes contre les personnes en fonction de la couleur de leur peau et de leur sexe (bien que l'idée soit horrible, indépendamment du sexe ou de l'origine ethnique). Il a dit que nous avons besoin que les gens soient “prêts à aller en prison”, que nous avons besoin de “complices”. Il avait même une diapositive parlant du besoin de “complices” contre les gens de certaines couleurs de peau », a-t-il donné comme exemple.

Il a également parlé du fait que certains seraient interdits de travail au sein des organisations open source à cause de leurs opinions politiques. Comme pour les préoccupations concernant les entreprises à code source fermé qui achètent de l'influence sur les organisations à code source ouvert ce ne sont pas des incidents isolés. Et ils semblent s'intensifier. De plus, il a ajouté qu’un détail plus fascinant de tout ceci est que beaucoup d'individus et d'organisations qui prêchent la haine viennent des grandes entreprises citées plus haut.

En d’autres mots, la plupart des d'individus et des organisations qui cherchent à causer la division et le mal travaillent directement avec les entreprises qui achètent le contrôle des organisations open source. Selon lui, tout ceci va continuer d’augmenter pendant l’année 2020 de manière plus intensive. « Il est difficile de dire exactement comment tout cela va se dérouler, en fin de compte. Mais des divisions majeures dans le monde de l'open source semblent presque inévitables. La bifurcation des projets majeurs et critiques », a-t-il déclaré.

« La division des communautés en deux. Les journalistes sont bannis des événements pour les avoir couverts avec précision. De même, les menaces continues contre les personnes qui s'expriment contre la haine et le racisme. Dans l'état actuel des choses, je sais que les déclarations que je fais dans ce document me feront recevoir de nombreuses menaces. Je m'attends à recevoir des coups. Et cela semble tout simplement horrible. Mais les déclarations que j'ai faites sont exactes, factuelles... honnêtes. Et je les soutiens. », a-t-il ajouté.

Pour finir, Bryan Lunduke a déclaré qu’il n’est pas d’avis pour que les entreprises ayant un intérêt direct dans l'échec de l'open source puissent être autorisées à financer les grandes organisations open source. Il pense que c'est, pour le moins, un conflit d'intérêts.

merci à Developpez.com
Image

gibe
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5115
Enregistré le : jeu. 2 déc. 2010 08:43
Localisation : 86600

Re: Linux (et l'open source) sera confronté à deux problèmes en 2020 selon Bryan Lunduke

Message par gibe » ven. 27 déc. 2019 11:04

Yep !
Les vieux démons :argent et pouvoir !!!
Image T'as de chouets posters...mais celui-là je l'aime pas !
C'est le miroir...fais gaffe !

Répondre