Le retour d'échantillons martiens vire au casse-tête pour la Nasa

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 9434
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56
A remercié : 316 fois
A été remercié : 580 fois
    Windows 10 Firefox

Le retour d'échantillons martiens vire au casse-tête pour la Nasa

Message par chtimi054 »

Le retour d'échantillons martiens vire au casse-tête pour la Nasa

Des problèmes de temps et de budget. La très complexe mission Mars Sample Return de la Nasa doit faire mieux et trouver de bonnes idées.
Image Telle qu'elle est actuellement conçue par la Nasa, la mission Mars Sample Return - en collaboration avec l'Agence spatiale européenne - s'avère particulièrement complexe pour la récupération sur Terre des précieux échantillons du sol martien recueillis par le rover Perseverance. Qui plus est, elle n'aboutirait pas avant 2040.

Un tel objectif se heurte dans le temps à d'autres ambitions, comme la possibilité d'envoyer des humains sur Mars au cours de la décennie 2040, sans compter la concurrence des ambitions martiennes venues de Chine pour une mission similaire de retour d'échantillons en 2031.

D'après un audit d'une commission d'évaluation indépendante, la mission Mars Sample Return deviendrait en outre très onéreuse et son budget pourrait atteindre la bagatelle de 11 milliards de dollars. Près du double de ce qui était prévu.

Une copie à revoir pour la Nasa

" Mars Sample Return sera l'une des missions les plus complexes jamais entreprises par la Nasa. En définitive, un budget de 11 milliards de dollars est trop coûteux et la date de retour prévue pour 2040 est trop éloignée ", résume et reconnaît Bill Nelson, l'administrateur de la Nasa.

" Nous devons sortir des sentiers battus pour trouver une solution qui soit à la fois abordable et qui permette de ramener les échantillons dans un délai raisonnable. " La complexité de la mission sera nécessairement revue à la baisse et en s'appuyant sur des solutions technologiques éprouvées.
Image " Atterrir et collecter les échantillons en toute sécurité, lancer une fusée avec les échantillons depuis une autre planète - ce qui n'a jamais été fait auparavant - et transporter les échantillons en toute sécurité sur plus de 53 millions de kilomètres jusqu'à la Terre n'est pas une mince affaire ", souligne Bill Nelson.
Coucou ! C'est Elon sur X

La Nasa se tourne vers la communauté scientifique pour amender son plan avec Mars Sample Return. Elle sollicitera par ailleurs l'industrie pour des propositions d'architecture et le retour des échantillons dans les années 2030. Un rapport est attendu pour l'automne prochain.

Ô surprise… Elon Musk a réagi sur le réseau social X et signale pour SpaceX que le Starship a " le potentiel de ramener un tonnage important de Mars d'ici environ 5 ans. "

merci à GNT
Répondre