OpenAI permet aux utilisateurs d'accéder à la version gratuite de ChatGPT sans avoir à créer un compte...

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 9148
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56
A remercié : 299 fois
A été remercié : 486 fois
    Windows 10 Firefox

OpenAI permet aux utilisateurs d'accéder à la version gratuite de ChatGPT sans avoir à créer un compte...

Message par chtimi054 »

OpenAI permet aux utilisateurs d'accéder à la version gratuite de ChatGPT sans avoir à créer un compte, mais il y a un hic :
L'expérience est limitée à GPT-3.5 et introduit de nouvelles restrictions


OpenAI vient d'annoncer que les internautes peuvent à présent utiliser ChatGPT sans avoir à créer un compte. Auparavant, l'accès au chatbot d'IA nécessitait la création d'un compte. Ce changement étend l'accessibilité de ChatGPT, mais constitue également une réponse d'OpenAI à ses rivaux dont certains n'exigent pas la création d'un compte pour utiliser leurs chatbots. L'expérience est toutefois limitée à GPT-3.5 et OpenAI a introduit d'autres restrictions afin d'éviter les cas d'utilisation inappropriée : l'expérience sans compte ne permet pas de sauvegarder l'historique de conversation, de partager des conversations, etc. La collecte de données d'OpenAI fait l'objet de critiques.

OpenAI explique : « il est essentiel pour notre mission de rendre des outils tels que ChatGPT largement disponibles afin que les gens puissent profiter des avantages de l'IA. Pour tous ceux qui sont curieux de découvrir le potentiel de l'IA, mais qui ne veulent pas passer par les étapes de création d'un compte, commencez à utiliser ChatGPT dès aujourd'hui ». Selon les analystes, cette mesure facilite l'accès à ChatGPT et présente des avantages potentiels en matière de protection de la vie privée, mais elle pourrait également compliquer les efforts déployés par le laboratoire d'IA pour lutter contre les abus de ses systèmes.

L'ouverture de ChatGPT à tout le monde pourrait constituer une rampe d'accès sans friction pour les personnes qui l'utiliseraient comme substitut à Google Search ou permettre potentiellement à OpenAI de de gagner de nouveaux clients en offrant un moyen facile d'utiliser rapidement ChatGPT, puis en proposant une vente incitative pour les versions payantes du service. Ce changement permet aux utilisateurs d'interagir avec ChatGPT à leur guise, mais ils ne bénéficient pas des mêmes fonctionnalités que les utilisateurs disposant d'un compte. OpenAI a limité l'expérience sans compte en raison d'un certain nombre de risques.

La version gratuite et l'utilisation sans compte sont basées sur le grand modèle de langage (LLM) GPT-3.5. Le modèle GPT-3.5 est largement connu pour fournir des informations moins précises que le modèle GPT-4 Turbo. Les utilisateurs devront dépenser de l'argent et créer un compte auprès d'OpenAI pour utiliser la version basée sur GPT-4 Turbo. Les utilisateurs devront également créer un compte afin de sauvegarder et de consulter leur historique de conversations, de partager des conversations et d'utiliser des fonctionnalités supplémentaires telles que les conversations vocales ou encore les instructions personnalisées.

Étant donné que les enfants pourront également utiliser ChatGPT sans compte, bien que cela soit contraire aux conditions d'utilisation du service, OpenAI indique également qu'il a introduit des "protections de contenu" supplémentaires, telles que le blocage d'un plus grand nombre de messages-guides et de "générations dans un plus grand nombre de catégories". Un porte-parole de l'entreprise a également ajouté :
OpenAI

L'expérience sans compte bénéficiera des mesures de sécurité déjà intégrées au modèle, telles que le refus de générer des contenus nuisibles. En plus de ces mesures d'atténuation existantes, nous mettons également en œuvre des mesures de protection supplémentaires spécialement conçues pour traiter d'autres formes de contenu qui pourraient être inappropriées pour une expérience sans compte.

Nous avons étudié les possibilités d'utilisation inappropriée d'un service sans compte, en nous fondant sur notre compréhension des capacités de GPT-3.5 et sur les évaluations des risques que nous avons réalisées
.

L'approche totalement ouverte pourrait présenter quelques autres inconvénients. Sur X, le chercheur en IA Simon Willison a évoqué le risque d'abus automatisés pour contourner le paiement des services d'OpenAI : « je me demande comment fonctionne leur prévention contre scraping. J'imagine que la tentation sera grande pour les gens d'abuser de cette API gratuite 3.5 ». Cependant, comme l'indique la déclaration du porte-parole d'OpenAI, les équipes internes de l'entreprise auraient soigneusement réfléchi à la manière de détecter et d'empêcher les abus de l'utilisation sans compte. Cette réponse manque toutefois de détails.

Donc, nous n'avons aucune idée de ce que sont exactement ces politiques plus restrictives. Il ne fait aucun doute que nous le découvrirons bientôt, alors qu'une avalanche d'internautes vont se hâter pour tester cette nouvelle offre. « Nous reconnaissons qu'une itération supplémentaire peut être nécessaire et nous accueillons favorablement les commentaires », a ajouté le porte-parole d'OpenAI. Par ailleurs, l'inférence des grands modèles de langage reste extrêmement coûteuse et même le modèle GPT-3.5, raffiné et à faible élévation, nécessite de l'énergie et de l'espace sur les serveurs. Les gens vont l'exploiter à fond.

Pour cette menace, OpenAI dispose également d'une réponse peu claire : « les équipes chargées de la détection, de la prévention et de la réponse aux abus ont été impliquées tout au long de la conception et de la mise en œuvre de cette expérience et continueront de contribuer à sa conception à l'avenir ». Remarquez l'absence de toute information concrète. Comme n'importe qui d'autre, ils ont probablement aussi peu d'idée de ce que les gens vont faire subir au modèle. Ils devront être réactifs plutôt que proactifs. On ne sait pas encore quelles zones ou quels groupes auront accès en premier à l'expérience sans compte.

Mais cela commence cette semaine et s'étendra progressivement à toutes les régions du monde. Enfin, l'utilisation de ChatGPT permet à OpenAI de recueillir des données qui l'aideront à former de futurs modèles, bien que les utilisateurs gratuits et les membres de l'abonnement ChatGPT Plus puissent refuser que les données qu'ils saisissent dans ChatGPT soient utilisées pour la formation à l'IA. (OpenAI affirme qu'il n'utilise jamais les données des membres de ChatGPT Team et Enterprise.) Mais les utilisateurs de ChatGPT Plus s'offusquent contre cette collecte de données et appellent l'entreprise à y mettre un terme.

L'un des critiques de cette approche affirme : « en tant qu'abonné payant de longue date de ChatGPT (et de leur API), je suis extrêmement frustré par le fait que l'option "Historique des chats et formation" regroupe toujours ces deux concepts sans rapport. Pour que mes données ne soient pas utilisées, je dois paralyser le produit (celui pour lequel je paie) pour moi-même. C'est très bien qu'ils rendent le produit disponible à plus de personnes sans compte, mais j'aimerais vraiment qu'ils suppriment ce schéma sombre pour ceux d'entre nous qui les paient ». OpenAI n'a pas répondu à cette préoccupation des utilisateurs.

Microsoft Copilot, qui est basé sur des modèles OpenAI, propose également une expérience sans friction et sans connexion, mais il permet l'accès à un modèle basé sur GPT-4. Google Gemini exige actuellement une connexion et Anthropic envoie un code de connexion par courriel.

merci à Developpez.com
Répondre