Le nombre de logiciels malveillants téléchargés depuis le cloud a presque triplé en 2022

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 6187
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56
A remercié : 130 fois
A été remercié : 214 fois
    Windows 10 Firefox

Le nombre de logiciels malveillants téléchargés depuis le cloud a presque triplé en 2022

Message par chtimi054 »

Le nombre de logiciels malveillants téléchargés depuis le cloud a presque triplé en 2022 : 48 % de tous les téléchargements de logiciels malveillants proviennent du cloud
Selon Netskope

Cette édition du rapport sur le cloud et les menaces jette un regard sur l'année 2022 et met en évidence les tendances les plus significatives relatives à l'adoption du cloud et aux menaces sur le web et dans le cloud.

Les téléchargements de logiciels malveillants dans le cloud, qui sont restés constants en 2021, ont recommencé à augmenter en 2021, en raison d'une augmentation du nombre total d'apps à partir desquelles des logiciels malveillants sont téléchargés et d'une augmentation du nombre de téléchargements d'apps populaires. Les contenus web malveillants continuent également d'augmenter et se répartissent plus uniformément sur le web pour se fondre dans la masse et atteindre davantage de victimes.

Points forts du rapport :

48 % de l'ensemble des téléchargements de logiciels malveillants proviennent du "cloud", les téléchargements de logiciels malveillants dans le "cloud" reprenant leur progression

40 % des personnes utilisent quotidiennement Microsoft OneDrive

401 applications différentes ont été la source de téléchargements de logiciels malveillants

94,4 % des contenus web malveillants ont été consultés à partir de sites compromis, de services d'hébergement gratuits et de faux sites web.

30 % des téléchargements de logiciels malveillants en ligne proviennent de Microsoft OneDrive.

35 % des personnes ont téléchargé quotidiennement des fichiers sur Microsoft OneDrive.
Image merci à Developpez.com
Répondre