France : une plainte collective contre des influenceurs

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 6187
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56
A remercié : 130 fois
A été remercié : 214 fois
    Windows 10 Firefox

France : une plainte collective contre des influenceurs

Message par chtimi054 »

France : une plainte collective contre des influenceurs

On se demande comment ce n'était pas arrivé avant : un recours collectif cible actuellement des influenceurs français pour "escroquerie en bande organisée" et "abus de confiance".
Image Les influenceurs prennent de plus en plus de place sur les réseaux sociaux et Internet en général, et les abus sont également de plus en plus nombreux.

Certains ont ainsi choisi de profiter d'une notoriété naissante pour s'installer sur les réseaux et de nouer divers partenariats en plaçant des produits ou services, voire prodiguer des conseils en investissement à leur audience.

Des arnaques à la pelle

Récemment, ce sont deux plaintes qui ont été déposées par une centaine de personnes regroupées au sein du Collectif d'Aide aux Victimes d'Influenceurs. Des plaintes pour "escroquerie en bande organisée" et "abus de confiance". Sont ainsi ciblés les influenceurs issus de la télé-réalité Marc et Nadé Blata (Mac Singainy Tevanin et Nadira Brik Chaouche), un couple installé à Dubaï.

Avec 7 millions d'abonnés sur Instagram, le couple propose des placements de produit, mais surtout, incite ses abonnés à miser sur le cours de devises et produits dérivés du Forex au fil d'une application partenaire. Bien évidemment, tout cela est généreusement saupoudré de promesse de gains importants...

Les abonnés crédules n'hésitent pas à prendre les conseils des deux influenceurs pour parole d'expert, certains allant jusqu'à miser toutes leurs économies avant de tout perdre. Bien entendu, les influenceurs touchent des commissions sur les investissements réalisés par leurs abonnés, quitte à les mettre sur la paille.

De nombreux autres influenceurs ont ou font encore la promotion de la plateforme Animoon en promettant des retours sur investissement garantis et spectaculaires. La seconde plainte est justement déposée contre X et cible la plateforme en question pour une arnaque aux NFT.

merci à GNT
Avatar du membre
palerider
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5835
Enregistré le : lun. 21 mars 2011 09:18
Localisation : Vaucluse
A remercié : 23 fois
A été remercié : 146 fois
Contact :
    Windows 10 Firefox

Re: France : une plainte collective contre des influenceurs

Message par palerider »

Oui, il faudrait une plainte collective pour escroquerie en bande organisée contre la commission européenne pour sa loi sur l'énergie !
J'aime les gens qui, pour briller, n'éteignent pas les autres.

Image
Avatar du membre
MyPOV
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 374
Enregistré le : sam. 11 déc. 2021 14:40
A remercié : 161 fois
A été remercié : 139 fois
    Windows 10 Chrome

Re: France : une plainte collective contre des influenceurs

Message par MyPOV »

[HS] Pourtant ça fait 20 ans qu'ils le savaient déjà, et même depuis le début de la dérégularisation qui a débuté en 1999.

Le prix de l'électricité sur Powernext, le marché français, s'est établi le 10 août 2004 à 32 €/MWh. Le 10 août 2003, au plus fort de la canicule, il a atteint la barre des 1 000 €/MWh. Ces évolutions extrêmes ne furent pas cantonnées au marché français : le 12 août 2003, l'électricité s'échangeait à la bourse d'Amsterdam à 2 000 €/MWh.

Mais, c'était uniquement pour la canicule de 2003, alors avec une guerre contre le premier fournisseur de gaz qui sert à produire de l'électricité et depuis, toutes les fermetures de centrales nucléaires...
Répondre