L'UE veut procéder à une vérification de l'identité des internautes à l'horizon 2024

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 7447
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56
    Windows 10 Firefox
A remercié : 57 fois
A été remercié : 142 fois

L'UE veut procéder à une vérification de l'identité des internautes à l'horizon 2024

Message par chtimi054 »

L'UE veut procéder à une vérification de l'identité des internautes à l'horizon 2024 et si possible via une carte d'identité numérique
Pour lutter contre les abus sexuels à l'endroit des enfants

L'UE souhaite que les sites web vérifient l'âge et l'identité de leurs visiteurs d'ici 2024, éventuellement au moyen d'une carte d'identité numérique qui n'a pas encore été développée. Les sites web réputés proposer des contenus préjudiciables devront vérifier l'identité de leurs visiteurs avant de les laisser continuer. L'Union européenne affirme que cette mesure vise à protéger les enfants contre les abus sexuels en ligne. Néanmoins, des craintes subsistent quant à l’existence de failles dans les systèmes informatiques et la possibilité que la manœuvre ôte aux internautes tout sentiment d'anonymat. Les sites web pornographiques seront tenus d'utiliser ce nouveau système tout comme les autres sites web réputés servir des contenus préjudiciables.

Le dispositif en préparation au niveau européen n’est pas sans faire penser à la Carte Nationale d’Identité électronique (CNIe) française déployée sur le territoire depuis le premier trimestre de l’année précédente. Celui-ci s’était retrouvé au centre d’une controverse en raison de l’approche d’enrôlement (ou de création de l’identité numérique d’un tiers) : l’évocation de l’application Alicem qui imposait à son utilisateur de passer par une étape de reconnaissance faciale pour prouver qu’il est le titulaire légitime du titre d’identité. Grosso modo, ce type de carte d’identité soulève comme problèmes : utilisation d’une base de données centralisée, durée de conservation très longue, transmission systématique à la base de données DOCVERIF, procédure de déchiffrement perfectible et ainsi de suite.

En Estonie, ce genre de carte d'identité est déjà utilisé depuis 2002. Elle leur sert de carte vitale, à se connecter à leur banque, faire des signatures numériques, voyager en transports en commun, chiffrer des courriels, voter en ligne, etc. Elle est fournie avec un lecteur de carte USB. En 2017, le pays a procédé à la suspension de 760 000 cartes d’identité numériques comme suite à la découverte d’une faille susceptible de permettre le clonage d’identité.
Image L’UE multiplie les projets à controverse sous le motif de protéger les enfants contre les abus sexuels en ligne. La Commission de l’UE a en principe procédé à la présentation au public de son projet de loi européenne portant sur le contrôle obligatoire des contenus des communications numériques le 11 mai dernier. La Commission veut obliger tous les fournisseurs de services de courrier électronique, de chat et de messagerie à rechercher les messages suspects de manière entièrement automatisée et à les transmettre à la police dans le cadre de la lutte contre la pédopornographie. Les projets dans le genre vont en se multipliant : vers un espace européen totalitaire ?

merci à Developpez.com
Image
Avatar du membre
MyPOV
Membre Officiel
Membre Officiel
Messages : 324
Enregistré le : sam. 11 déc. 2021 14:40
    Windows 7 Firefox
A remercié : 52 fois
A été remercié : 63 fois

Re: L'UE veut procéder à une vérification de l'identité des internautes à l'horizon 2024

Message par MyPOV »

La Commission veut obliger tous les fournisseurs de services de courrier électronique, de chat et de messagerie à rechercher les messages suspects de manière entièrement automatisée et à les transmettre à la police dans le cadre de la lutte contre la pédopornographie.
Pour extraire ce qui est "suspect" il faut d'abord analyser TOUT ce qui est échangé. La première étape consiste à intercepter tout, la seconde à analyser chaque phrase d'un contenu quel-qu’en soit le propos, à ce stade la surveillance de masse est effective, la troisième à considérer qu'un échange est suspect sous l'angle de la pédophilie. Le tout sur des milliards d'échanges chaque jour.

Même en considérant un algorithme qui serait incroyablement fiable à 99% avec seulement 1 milliard d’échanges, cela occasionnerait 10 millions de faux positifs par jour.

Puis, une fois que le système d'analyse des messages est actif avec l'argument de la pédophilie, il ne resterait plus qu'à ajouter d'autres critères comme "la haine", les phobies de ceci ou cela.

Ajouté 15 minutes 29 secondes après :
BONUS : Justement aux USA, c'est un vent contraire qui apparaît depuis le début de l'année contre la censure de masse et politiquement orientée. Hier, une loi importante est apparue au Texas qui va dans le sens de la constitution américaine qui garanti la liberté d'expression.

Les résidents du Texas peuvent désormais poursuivre Facebook, Twitter et YouTube pour avoir prétendument censuré leur contenu après qu'une cour d'appel fédérale s'est rangée mercredi à la loi de l'État limitant la façon dont les sites de médias sociaux peuvent modérer leurs plateformes.

La loi du Texas interdit à toute plate-forme de médias sociaux comptant au moins 50 millions d'utilisateurs mensuels aux États-Unis de "bloquer, interdire, supprimer, déplateformer, démonétiser, débooster, restreindre, refuser l'égalité d'accès ou de visibilité, ou autrement discriminer l'expression"


source : CNN https://lite.cnn.com/en/article/h_0a64e ... ed09e157d8
(à noter que c'est une version de CNN plutôt méconnue qui est une tendance dite Text Only en affichant l'information dans sa forme la plus simple donc nécessitant que très peu de bande passante)
Avatar du membre
MyPOV
Membre Officiel
Membre Officiel
Messages : 324
Enregistré le : sam. 11 déc. 2021 14:40
    Windows 7 Firefox
A remercié : 52 fois
A été remercié : 63 fois

Re: L'UE veut procéder à une vérification de l'identité des internautes à l'horizon 2024

Message par MyPOV »

Ne pas oublier que du coup, il n'y aura plus aucune confidence sur les échanges comme avocat-client, médecin-patient, etc.
Avatar du membre
Bobby2dallas
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3009
Enregistré le : lun. 23 mai 2011 16:13
Localisation : ~ Nimes
    Windows 10 Chrome
A remercié : 1 fois
A été remercié : 4 fois

Re: L'UE veut procéder à une vérification de l'identité des internautes à l'horizon 2024

Message par Bobby2dallas »

ca fait parti du porte-feuille numérique en projet pour l'Europe et déjà en test !
Image
0101010001100101011000010110110100100000010000010110000101111010
Image
Répondre