Linus Torvalds a publié la version 5.2 du noyau Linux

Actu logiciels, composants et autres
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 12757
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56

Linus Torvalds a publié la version 5.2 du noyau Linux

Message par chtimi054 » mar. 9 juil. 2019 07:37

Linus Torvalds a publié la version 5.2 du noyau Linux
Avec une nouvelle API pour le montage de systèmes de fichiers

Linus Torvalds a publié ce dimanche, la version 5.2 du noyau Linux, après sept RC (release candidate). La nouvelle version du noyau n’est pas une branche LTS (Long Time Support), ce qui signifie que vous devez peut-être vous en tenir à votre ancienne version LTS, mais notez qu’elle apporte de nombreuses nouvelles fonctionnalités et de multiples améliorations. Linux 5.2 arrive avec Sound Open Firmware, un micrologiciel open source prenant en charge les périphériques audio DSP, une nouvelle API de montage pour le montage de systèmes de fichiers, de nouveaux pilotes GPU open source pour les périphériques ARM Mali, des noms insensibles à la casse système de fichiers EXT4, ainsi que de multiples autres améliorations.

Au départ, Torvalds a indiqué qu’il était prêt pour continuer avec une nouvelle semaine de RC, mais il a été contraint par l’enchaînement des événements. Il a finalement décidé de publier le noyau tel qu'il est, après sept RC. « J'étais un peu prédisposé à faire un rc8, simplement à cause de mes voyages et de ma totale absence d'Internet la semaine dernière. Donc, malgré un retour assez tardif du noyau, je ne vois pas de raison valable pour une autre semaine de rc, et nous avons donc une version 5.2 avec le timing de publication normal », a-t-il laissé comme message sur la liste de diffusion du noyau. Linux 5.2 est maintenant disponible et propose des fonctionnalités et des améliorations pour la plupart très intéressantes.

La version 5.2 du noyau Linux apporte la fonctionnalité qui rend le système de fichiers EXT4 insensible à la casse, la prise en charge du microprogramme Intel Sound Open Firmware, les pilotes graphiques ARM Mali avec Lima et Panfrost, un tout nouveau pilote WiFi Realtek pour remplacer le pilote RTLWIFI existant, de nouveaux sous-systèmes pour les compteurs de bus de terrain et génériques, etc. Cette version améliore également la surveillance des ressources d’information sur les points de pression pour la rendre utilisable par Android. On note également l’inclusion d’un support pour de nombreux produits Intel et l’API de montage a été repensée avec de nouveaux appels système.

Image

Il existe des correctifs pour le dernier bogue du processeur (MDS) et de nombreux autres nouveaux pilotes et améliorations. Regardons de plus près quelques-unes des nouvelles caractéristiques du noyau Linux :

Inclusion du micrologiciel Sound Open

Alors que de nombreux périphériques audio DSP ont des pilotes open source, leur micrologiciel est resté fermé et livré sous forme de fichiers binaires. En conséquence, les problèmes de microprogrammes ont souvent été difficiles à résoudre. Le projet Sound Open Firmware (SOF), soutenu par Intel et Google, a été créé pour améliorer cette situation en fournissant une plateforme open source permettant de créer un micrologiciel open source pour les audio DSP.

Non seulement les fichiers SOF permettront aux utilisateurs de disposer d’un micrologiciel à code source ouvert, mais ils leur permettront également de personnaliser leur propre micrologiciel, voire d’utiliser la puissance des processeurs DSP de leurs cartes son de manière imaginative. La version 5.2 du noyau de Linux inclut le noyau SOF ainsi que les microprogrammes Open Source d’Intel pour nombre de leurs produits principaux : Baytrail, CherryTrail, Broadwell, ApolloLake, GeminiLake, CannonLake et IceLake.

Nouvelle API de montage des systèmes de fichiers

L’appel système mount(2) est chargé du montage des systèmes de fichiers. L'équipe du noyau Linux estime qu’il fait bien son travail, mais comme de nouvelles fonctionnalités de montage ont été ajoutées au fil des ans, il a fallu l’implémenter au-dessus de l’interface existante qui n’était pas conçue pour des scénarios complexes. L’interface actuelle de mount(2) regroupe en réalité six ou sept interfaces différentes, et des combinaisons d’indicateurs, jugées étranges, qui lui permettent de faire des choses différentes de celles spécifiées au départ par l’appel système. Ce n'est pas pour une simple question d'esthétique, a expliqué l’équipe du noyau.

L'équipe explique aussi qu'il n'est pas facile pour les applications et les utilisateurs de comprendre les erreurs renvoyées, il n'est pas adapté à la spécification de sources multiples telles que les besoins de superposition de fichiers. Vous ne pouvez pas monter un système de fichiers dans un autre espace de noms de montage. Il ne permet pas non plus d'autres fonctionnalités qui doivent être implémentées avec des hacks tels que shiftfs. Les développeurs Linux ont décidé de redéfinir l'intégralité de l'API de montage dans cette version, ce qui a entraîné l'ajout de six nouveaux appels système : fsopen(2), fsconfig(2), fsmount(2), move_mount(2), fspick(2) et open_tree(2). Ces appels système permettent chacun aux développeurs d'écrire du code ou de reconfigurer un superbloc.

Nouveaux pilotes GPU pour les appareils ARM Mali

La nouvelle version du noyau Linux, la version 5.2, contient deux pilotes communautaires pour les accélérateurs ARM Mali. ARM n'a jamais été une solution open source conviviale du côté des GPU. La communauté a dû créer des pilotes open source pour les GPU Mali. Lima couvre l'ancien t4xx et Panfrost la nouvelle série 6xx/7xx.

ETX4 : des noms de fichiers insensibles à la casse


Linux a, depuis sa création, été sensible à la casse. Cependant, avec la version 5.2, le système de fichiers EXT4 autorisera la prise en charge des fichiers et dossiers insensibles à la casse. Ces correctifs sont restés longtemps en développement, mais sont enfin prêts pour le support principal. À partir de sa version 5.2, le noyau Linux ajoute désormais une nouvelle fonctionnalité au système de fichiers ETX4 qui ne fait pas de distinction entre les majuscules et les minuscules.

Plus de protection contre les bogues du processeur et l'option de démarrage d'atténuation

Cette version ajoute une infrastructure de bogues permettant de traiter la vulnérabilité matérielle MDS (Microarchitectural Data Sampling) qui permet un accès spéculatif sans privilège aux données disponibles dans divers tampons internes du CPU. Ce nouvel ensemble de défauts comporte plusieurs variantes. Afin d’aider les utilisateurs à faire face au nombre sans cesse croissant de bogues de processeur entre différentes architectures, une nouvelle option d’amorçage indépendante de l’architecture appelée "mitigations=" a été ajoutée. Il s'agit d'un ensemble d'options organisées et indépendantes d'arch (pour l'instant x86, PowerPC et s390), afin de faciliter l'activation ou la désactivation des protections, quel que soit le système sur lequel elles s'exécutent.

Le noyau Linux 5.2 inclut également des dizaines de pilotes mis à jour et nouveaux pour un meilleur support matériel, ainsi que d'innombrables correctifs de bogues et de sécurité. Les améliorations concernent, entre autres, la virtualisation, l’horloge, les périphériques multifonctions, etc. Vous pouvez vous référer à la note de version pour en savoir plus sur les nouveautés introduites dans la version 5.2 du noyau Linux.

merci à Developpez.com
Image

Répondre