Windows 10, c'est un code source de plus de 0,5 To, plus d'un demi-million de dossiers et 4 millions de fichiers,

Actu logiciels, composants et autres
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 11750
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 05:56

Windows 10, c'est un code source de plus de 0,5 To, plus d'un demi-million de dossiers et 4 millions de fichiers,

Message par chtimi054 » dim. 14 avr. 2019 07:04

Windows 10, c'est un code source de plus de 0,5 To, plus d'un demi-million de dossiers et 4 millions de fichiers,
Il est essentiellement écrit en C

Le système d’exploitation (OS pour Operating System) est un ensemble d’applications (de logiciels) qui permettent d’utiliser les ressources physiques (le matériel) de l’ordinateur. Il permet également d’utiliser d’autres logiciels en correspondance avec l’usage que l’on fait de l’ordinateur. Il en existe plusieurs aujourd’hui comme Linux et ses multiples distributions, Chrome OS, Android, iOS, Mac OS et bien sûr le plus utilisé dans le monde, Windows. Cependant, si vous en utilisez un, vous êtes-vous déjà demandé comment il est construit ? Dans le cas de Windows 10, Axel Rietschin, ingénieur noyau chez Microsoft, a essayé de répondre à la question en apportant quelques explications sur ce que contient le système.

Si le langage de programmation le plus utilisé pour la programmation système reste encore le C, le système d’exploitation Windows 10 de Microsoft ne fait pas exception à la règle. D’après les explications de Rietschin, Windows 10 lui-même est écrit en grande partie avec le langage C et contient à quelques endroits du code C++ et C#, un langage de la firme. Cela s’explique par le fait que Windows suit la même base de code que ses prédécesseurs Windows 2000, XP, NT, Vista, 7 et Windows 8.x, où chaque génération a connu une refactorisation importante pour ajouter de nouvelles fonctionnalités, une performance améliorée, un support matériel et plus de sécurité tout en maintenant un très haut niveau de compatibilité ascendante, a-t-il notifié.

Image

Ainsi, la grande majorité du noyau (ntoskrnl.exe) et la plupart de ce qui fonctionne en mode noyau c’est-à-dire les fichiers système, de réseau, de pilotes, etc., sont écrits avec le langage de programmation C avec d'infimes portions de code en C++. Néanmoins, au fur et à mesure que vous progressez dans la pile en mode utilisateur et en développements plus récents, vous trouverez un peu moins de C et un peu plus de C++. Il informe que vous pourrez retrouver des copies du code du noyau de Windows sur GitHub et constater par vous-même cet état de choses. Cependant, il ajoute que ce code est en grande partie incomplet, mais devrait fournir cependant des informations significatives sur ce qu’il sous-entend.

Pour information, le ntoskrnl.exe est une forme courte du noyau du système d'exploitation Windows NT (nouvelle technologie pour désigner les systèmes d’exploitation de Windows XP à Windows 10). C'est l'un des fichiers les plus importants qui permettent à l'utilisateur de démarrer le système d'exploitation à partir de son emplacement. C'est un fichier qui fournit le noyau et les couches exécutives aux Windows NT. En dehors de cela, le fichier est utilisé pour diverses tâches jugées importantes pour les utilisateurs. Cela comprend la virtualisation matérielle, la gestion des processus et de la mémoire et le gestionnaire de cache.

En effet, dit-il, ce n’est pas la chose la plus remarquable à souligner dans Windows 10. Il estime que ce que la plupart des gens ne remarquent pas, c’est la taille importante de Windows 10. « C’est un projet gigantesque aux proportions véritablement épiques », a-t-il affirmé. L’ingénieur de Microsoft nous informe que l'arborescence complète du code source (le code de test et tout ce qui constitue le code source Windows 10) a une taille de plus d'un demi-téraoctet. Pour aller plus loin, il explique que cela regroupe plus d’un demi-million de dossiers contenant le code de chaque composant, plus de 4 millions de fichiers, ainsi que des d’outils et des kits de développement associés.

Selon lui, il vous faudra environ un an pour explorer l'arborescence complète de tous les dossiers. Maintenant, dit-il, si vous voulez voir à l’intérieur des fichiers et essayer de comprendre quel fichier faire quoi, à ce stade, il vous faudra une vie entière pour y arriver. « Je pense qu'on peut affirmer qu'une seule personne ne peut pas lire tous les jours le code ajouté à Windows, et encore moins lire ce qui a été écrit au cours des trente dernières années ! », a-t-il déclaré dans son billet.

Ensuite, Axel Rietschin a essayé d'expliquer le rôle qu’a joué le langage de programmation C# dans toute cette architecture. D’après ses dires, la bibliothèque .NET BCL et les autres bibliothèques et infrastructures gérées qui livrent la boîte de réception sont généralement écrites en C#, mais elles ne représentent que de minuscules gouttes dans une mer géante de codes écrits en C avec quelques îles de codes écrits en C++. Ils proviennent également d’une autre division (DevDiv, la division du développeur) et leur code ne fait pas partie de l’arborescence source de Windows.

Enfin, selon lui, si vous regardez un « Live DVD » Windows 10 et que vous cherchez à savoir quels langages de programmation ont été utilisés pour créer tout ce qui se trouve sur ce disque, « je suppose que 98 % de ce contenu serait en C et C++, le C obtenant la part du lion », a-t-il conclu. Ainsi, l’on pourrait être amené à dire que tous les systèmes d’exploitation Windows sont construits avec des technologies identiques ou presque identiques. Le noyau est principalement écrit en C et les routines en C++ et en C# de haut niveau.

merci à Developpez.com
Image

Répondre