Le nombre d'utilisateurs de Linux sur desktop ne cesse de croître...

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5982
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56
    Windows 10 Firefox
A remercié : 1 fois
A été remercié : 10 fois

Le nombre d'utilisateurs de Linux sur desktop ne cesse de croître...

Message par chtimi054 »

Le nombre d'utilisateurs de Linux sur desktop ne cesse de croître tandis que celui de Windows baisse avec
Linux :
10,92 % de progression par an, Windows : -1,95 % par an, sur les 12 dernières années

C’est connu : Linux a de la peine à s’imposer dans la filière des ordinateurs de bureau face à Windows. Pour parler comme le créateur du bureau GNOME il y a 9 ans, « Linux a échoué sur le desktop. » La publication de nouvelles statistiques Statcounter de parts de marché des OS de bureau suggère cependant un regard différent : le nombre d’utilisateurs de Linux sur desktop ne cesse de croître tandis que celui de Windows est en baisse. Sur les 12 dernières années, Linux enregistre 10,92 % de progression moyenne par an contre -1,95 % par an pour Windows. Vers une prise de pouvoir de Linux en 2057 ?

Ce sont les résultats que l’on obtient si on se penche sur les statistiques Statcounter en calculant la progression des parts de marché de chaque système d’exploitation par an. Linux devrait prendre le pouvoir en terme de parts de marché en 2057 si la tendance actuelle est maintenue.
Image Tous baromètres confondus, Linux a rarement franchi la barre des 3 % de parts de marché. Il arrive qu’elle atteigne les 4 % si l’on inclut ChromeOS. Selon les derniers chiffres publiés par Statcounter, le système d’exploitation pointe à 2,4 %. MacOS occupe la deuxième position (16,15 %) et Windows continue de faire la course en tête avec 76, 13 %.
Image La vente liée : atout majeur de Windows ? Et si Linux en bénéficiait plus ?

La plupart des fabricants d'équipements d'origine (OEM) livrent Windows 10 sur la plupart de leurs systèmes par défaut. Apple est l'une des rares exceptions, si ce n'est la seule, à ne pas être livrée avec Windows 10. C’est d’ailleurs ce qui pourrait expliquer la seconde place du système d’exploitation pour ordinateurs de bureau d’Apple dans le classement. La donne est cependant en train de changer pour Linux sur cet axe dit de la vente liée.

La guerre économique entre la Chine et les USA accélère le taux de préinstallation de Linux sur les ordinateurs par les constructeurs d’ordinateurs. Du fait de cette situation tendue entre les deux pays, Lenovo n’a de cesse d’embrasser Linux. De façon historique, Lenovo a toujours certifié uniquement certains produits avec un sous-ensemble limité de configurations matérielles pour les utilisateurs qui déploient Linux sur un ordinateur de bureau ou un poste de travail mobile. L’entreprise étend désormais son offre de certification à plusieurs modèles d’ordinateurs grand public ThinkPad X, X1, L et T : ThinkPad X13 (Intel et AMD) ; ThinkPad X13 Yoga ; ThinkPad X1 Extreme Gen 3 ; ThinkPad X1 Carbon Gen 8 ; ThinkPad X1 Yoga Gen 5 ; ThinkPad L14 ; ThinkPad L15 ; ThinkPad T14 (Intel et AMD) ; ThinkPad T14s (Intel et AMD) ; ThinkPad T15p ; ThinkPad T15. Les ordinateurs de la série L viendront préinstallés avec Ubuntu 18.04. Ceux des séries X et X1 sortiront des maisons Lenovo avec Ubuntu 20.04 LTS préinstallé. Les ordinateurs de la série L viennent préinstallés avec Ubuntu 18.04. Ceux des séries X et X1 avec Ubuntu 20.04 LTS préinstallé.
Image L’offre concerne également les stations de travail ThinkPad P et ThinkStation : ThinkPad P15s ; ThinkPad P15v ; ThinkPad P15 ; ThinkPad P17 ; ThinkPad P14s ; ThinkPad P1 Gen 3 ; ThinkStation P340 ; ThinkStation P340 Tiny ; ThinkStation P520c ; ThinkStation P520 ; ThinkStation P720 ; ThinkStation P920 ; ThinkStation P620. Celles-ci viennent équipées de Linux Ubuntu 20.04 LTS préinstallé. Lenovo devrait poursuivre avec la manœuvre pour d’autres modèles. En effet, cette extension fait suite à l’annonce de l’atterrissage d’une certification Linux sur sa gamme entière d’ordinateurs ThinkPad P et ThinkStation. Dans le cadre de cette initiative, l’entreprise se veut claire : il s’agit de donner le choix entre Ubuntu et RedHat pour chaque modèle ou configuration.

L'édition 2020 du Dell XPS 13 pour les développeurs est disponible pour un peu plus de 1000 dollars. Nouveauté : la certification Linux Ubuntu 20.04 LTS fruit du partenariat de longue date entre Canonical et Dell dans le cadre du projet Sputnik. Ainsi, l’entreprise américaine est avec Lenovo parmi les rares sur le marché à faire des incursions sur le terrain du matériel livré avec Linux préinstallé. Il se dit que c’est un préalable nécessaire pour que le célèbre système d’exploitation open source espère battre la famille des OS Windows dans la filière des ordinateurs de bureau.

Linux trop compliqué pour l’utilisateur moyen ?

Au sens strict, Linux c’est son noyau, c’est-à-dire cette partie de l’OS qui gère les ressources de l’ordinateur et sert de pont de communication entre les différents composants (matériels et logiciels) ; c’est la partie invisible du système d’exploitation. Au sens large, parler de Linux c’est faire référence à tout système d’exploitation qui s’appuie sur ledit noyau ; c’est l’un des aspects qui fait la particularité de cet OS puisque l’utilisateur peut piquer parmi 319 déclinaisons ou distributions si l’on s’en tient à la liste des LiveCD. Pour monsieur Tout-le-Monde la panoplie de choix est déroutante. Linus lui-même avoue que c’est la raison pour laquelle le système d’exploitation peine à s’imposer dans la filière desktop. C’est en réponse à cette situation que KDE et GNOME ont décidé de travailler main dans la main pour la mise sur pied d’un écosystème d’applications qui transcende les différentes distributions et crée une ouverture du marché pour tous.

À cela s’ajoutent les problèmes de compatibilité matérielle auxquels les nouveaux utilisateurs du système d’exploitation font face. Dans les chiffres, 13,1 % des tiers de ce lot en rencontrent en raison des noyaux obsolètes dans les distributions. Toutefois, ce lot de tares contraste avec un récent avis sur le système d’exploitation : « les distributions Linux sont bien meilleures qu’il y a 30 ans. »

merci à Developpez.com
Image
Répondre