Discord part en guerre contre le piratage de contenus pornos

Pour savoir tout ce qu'il se passe sur la toile
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 16817
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56

Discord part en guerre contre le piratage de contenus pornos

Message par chtimi054 »

Discord part en guerre contre le piratage de contenus pornos

Discord s’est lancé dans un nettoyage de printemps suite à la publication d’une enquête menée par nos confrères de Motherboard. Plusieurs serveurs spécialisés dans le piratage de contenus pornographiques ont ainsi été supprimés au cours de ces derniers jours.

À la base, tout est donc parti d’une enquête menée par le site Motherboard.
Image L’enquête en question ne portait pas directement sur Discord, mais plutôt sur les voleurs de contenus pour adultes.

Des contenus pornos pirates étaient partagés sur Discord

En investiguant, nos confrères ont en effet réalisé que certaines personnes peu scrupuleuses avaient pour habitude de voler du contenu hébergé sur OnlyFans pour les distribuer ensuite, dans la plus complète illégalité, sur des forums spécialisés.

Plus intriguant encore, en poussant plus loin leur enquête, les journalistes de Motherboard ont découvert l’existence de plusieurs serveurs Discord spécialisés dans le partage de ces contenus. Des serveurs où s’échangeaient librement des photos et des vidéos appartenant à des créateurs de ces fameuses plateformes spécialisées.

OnlyFans, pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas encore, a ouvert ses portes en 2016 et la plateforme avait principalement pour but de permettre aux internautes de partager et de diffuser des photos et vidéos dénudées… tout en étant rémunérés pour cela.

Les serveurs ont été supprimés, et leurs propriétaires bannis

Le succès a été au rendez-vous. Quatre ans plus tard, OnlyFans compte plus de 20 millions d’utilisateurs à son actif et il aurait rapporté pas moins de 400 millions de dollars à ses créateurs. Du moins d’après les chiffres communiqués par la firme.

Comme on peut l’imaginer, Discord a rapidement réagi. Quelques heures à peine après la publication de l’article, l’entreprise a ainsi commencé à faire le ménage sur sa plateforme. Les serveurs cités ont tous été supprimés et leurs propriétaires ont été bannis de la plateforme.

Suite à cette action, Discord a envoyé un mail à Motherboard. Mail dans lequel un porte-parole de l’entreprise rappelle que la vente, la diffusion ou même la promotion de comptes piratés était formellement interdite sur la plateforme et que toute personne contrevenant à cette règle pouvait faire l’objet de poursuites et voir ses serveurs et ses accès suspendus. Les suspensions peuvent dans les cas les plus graves être permanentes. Ce qui est le cas ici.

merci à FZN
Image

Répondre