Le Wi-Fi 7 arrive, et Intel le présente comme incontournable,

L'actualité des nouvelles technologies...
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 20034
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56
    Windows 10 Firefox
A remercié : 11 fois
A été remercié : 24 fois

Le Wi-Fi 7 arrive, et Intel le présente comme incontournable,

Message par chtimi054 »

Le Wi-Fi 7 arrive, et Intel le présente comme incontournable,
Il apporte une capacité et un support jusqu'à 7 gigahertz

Les expériences immersives sur le mobile deviennent la nouvelle norme. S’ajoute à cela l’explosion de l’Internet des objets et des appareils mobiles. À l’aube de cette nouvelle ère, on assiste à l’éclosion d’une nouvelle génération de technologies émergentes. Alors que les générations précédentes de technologies cellulaires (telles que 4G LTE) se concentraient sur la connectivité, les nouvelles générations de Wi-Fi porte la connectivité à un niveau supérieur. La prochaine génération du standard Wi-Fi est le Wi-Fi 7 et Intel le présente comme incontournable.

Lors de l'élaboration d'une norme industrielle, il est essentiel de trouver une solution mutuellement acceptable. Tout d'abord, la Wi-Fi Alliance a adopté une nouvelle approche en matière de dénomination. Les utilisateurs disposent ainsi de termes plus faciles à comprendre pour désigner la technologie Wi-Fi prise en charge par les appareils et la connexion de ces derniers à un réseau Wi-Fi. Pendant près de deux décennies, les utilisateurs de Wi-Fi ont dû se débrouiller avec des conventions de dénomination techniques lourdes pour déterminer si leurs appareils supportaient les dernières versions de Wi-Fi. Désormais, le système de dénomination a été simplifié en ce sens que les générations Wi-Fi sont numérotées selon les niveaux d'amélioration les plus importants. Cela signifie que la norme 802.11n est désormais appelée Wi-Fi 4, la norme 802.11ac WiFi 5 et la norme 802.11ax WiFi 6.
Image Il permet aux entreprises et aux fournisseurs de services de prendre en charge des applications nouvelles et émergentes sur la même infrastructure de réseau local sans fil (WLAN) tout en offrant un niveau de service supérieur aux applications plus anciennes. La 5G est un service cellulaire, et le Wi-Fi 7, une technologie d’accès sans fil à courte portée. Le nouveau Wi-Fi 7 partage les caractéristiques de la 5G, notamment une performance améliorée. Les radios Wi-Fi 7 peuvent être placées là où les utilisateurs en ont besoin pour offrir une meilleure couverture géographique et un faible coût.

Avec Wi-Fi 6, la Wi-Fi Alliance a introduit une meilleure sécurité avec WPA3, la dernière et meilleure génération de sécurité Wi-Fi. Et une bien meilleure amélioration de la latence, jusqu'à 75 % d'amélioration de la latence. Wi-Fi 6 est donc une technologie qui, à elle seule, apporte des améliorations significatives par rapport aux générations précédentes. Le Wi-Fi 6 apporte une évolutivité quatre fois plus grande avec de nouvelles technologies autour de l'OFDMA et une meilleure gestion des interférences, en particulier nous utilisons plus de capacités pour faire un accès plus programmé, et donc une meilleure QoS.

Aujourd'hui, si on pense à la bande de 5 gigahertz, il n’existe que deux canaux de 160 mégahertz. Pour que le marché soit réellement en mesure d'offrir des services Wi-Fi gigabit, nous avons besoin d'un plus grand nombre de ces canaux de 160 mégahertz. Et il n’existe que deux aujourd'hui dans la bande de 5 gigahertz. La bande de 6 gigahertz permettra de disposer d'environ sept canaux de 100 mégahertz. Cela permettra de mettre en place des services gigabit, puis multi-gigabit avec Wi-Fi 7.

La Corée du Sud a publié une consultation publique pour ouvrir également 20 mégahertz de spectre, tout comme aux États-Unis, pour des opérations à faible puissance également. Et cela se produire dans de nombreux autres pays du monde, en Amérique du Sud, au Brésil, en Colombie. Le Canada a des discussions. Cela va apporter des avantages majeurs pour les utilisateurs et les applications autour de la réalité virtuelle, du streaming et du cloud gaming qui sont aujourd'hui difficiles à réaliser dans des spectres inférieurs à 6 gigahertz. Mais cela va devenir beaucoup plus important avec le Wi-Fi 7.

Wi-Fi 7 : comment se comparera-t-elle au Wi-Fi 6 ?

Tout ce qui a été fait jusqu'à présent est en 802.11a-quelque chose, donc ax est le plus récent, avec Wi-Fi 7, la nomenclature passe à b. Donc, le Wi-Fi 7 va être 802.11b. Avec Wi-Fi 7, il y aura plus de capacité et un support jusqu'à 7 gigahertz. Et également pour les bandes inférieures où l’utilisateur peut avoir certaines applications IoT (Internet of Things) comme des capteurs qui nécessitent moins de bande passante. Il s'agit donc d'un type d'utilisation complètement différent pour la nouvelle utilisation du Wi-Fi. Avec l'amélioration de la latence, il permettra de rendre le réseau plus déterministe. Plus vous avez de latence, plus le réseau est prévisible. Vous savez exactement ce que vous devez attendre du réseau. Et c'est vraiment important pour beaucoup d'applications industrielles.

Le développement du Wi-Fi 7 est en cours et pourra prendre encore cinq ans, donc 2024. Vous ne verrez pas de produits commerciaux l'année prochaine avec Wi-Fi 7, mais c'est quelque chose à garder à l'esprit pour voir quelle est la perspective et quel type d'améliorations nous devons attendre. Les fonctionnalités et les capacités pour Wi-Fi 7 sont encore en cours de développement dans le cadre de la normalisation, l'IEEE, dans le cadre du projet 802.11b. Mais il est important de commencer à obtenir un retour d'information et à de s’assurer que les utilisateurs et les cas d'utilisation sont bien suivis.

L'évolution du Wi-Fi ne cesse de progresser. Il y a beaucoup de changements qui se produisent dans le réseau. Avec l'informatique qui se rapproche de l'utilisateur, avec toute la transformation naturelle, de la virtualisation, que nous allons simplement mettre beaucoup plus de pression sur le réseau d'accès. Et c'est ce qu'est le Wi-Fi : c'est un réseau d'accès. Le Wi-Fi 7 possède de nombreux attributs qui sont réunis pour répondre à la nouvelle génération de cas d'utilisation qui devraient être mis en ligne d'ici 2024. Il y a donc de nombreuses fonctionnalités intéressantes qui ont été discutées dans le cadre de Wi-Fi 7. Commençons par certaines des caractéristiques de la couche physique.

Tout d'abord, il y a beaucoup d'intérêt pour le développement d'un format de paquet, le format de préambule qui permet de faire face à l'avenir. Chaque fois qu’il y a une nouvelle génération, cela implique toujours la définition d'un nouveau préambule, d'une nouvelle structure. Et c'est ce qui a été fait pour chaque nouvelle génération. Pour la Wi-Fi 7, le groupe s'est efforcé de définir quelque chose qui soit plus à l'épreuve du temps, qui permette de transporter des éléments tels que des numéros de version et des caractéristiques spécifiques de la transmission, comme la durée de la transmission, etc. Et cela permettrait également, à chaque fois que nous aurons un Wi-Fi, Wi-Fi 8 dans le futur, de réutiliser ces capacités à l'épreuve du temps dans les nouvelles versions du Wi-Fi, les nouvelles générations de Wi-Fi.

L'autre capacité en cours de définition concerne les canaux de 320 mégahertz. La taille des canaux pour la norme Wi-Fi 7 a pratiquement été doublée. Aujourd'hui, avec le Wi-Fi 6 et le 6E, la taille maximale des canaux est de 160 mégahertz. Pour Wi-Fi 7, on se dirige vers une canalisation de 320 mégahertz, ce qui est bien sûr possible dans la bande de 6 gigahertz. Et si on a des canaux qui se chevauchent, on pourra avoir jusqu'à six canaux de 320 mégahertz qui se chevauchent. Ce qui offrira une capacité beaucoup plus grande.

En théorie, on double la capacité par rapport à ce que nous pouvons obtenir aujourd'hui avec des canaux de 160 mégahertz. Et toutes les fonctions qui sont également envisagées, et qui sont très intéressantes, sont ce que l'on appelle l'opération multi-link. Avant de parler de multiliaison, parlons un peu du cas de la liaison unique. Cela va vraiment nous permettre de comprendre le fonctionnement multi-link. Avec les améliorations apportées à la couche physique en doublant le nombre de canaux, le nombre de flux double également pour passer de huit à 16. Et avec la nouvelle modulation passant de la QAM 1K pour Wi-Fi 6 à la QAM 4K qui est prévu dans Wi-Fi 7, le débit de données, le débit de données à liaison unique, le débit de données théorique va être multiplié par cinq par rapport à Wi-Fi 6.

Le Wi-Fi 7 aura donc un débit physique théorique presque cinq fois plus élevé que le Wi-Fi 6. Mais bien sûr, il s'agit de choses pour lesquelles vous avez des points d'accès et des clients, qui ont le nombre maximum de flux et fonctionnent dans ces canaux de 320 mégahertz, et qui utilisent également la modulation la plus élevée. C'est pourquoi c'est théorique. Ainsi, si on considère un scénario pratique où on avez des points d'accès et des clients, et où les clients supposent généralement deux flux spatiaux, et avec différentes modulations, 256 et 1K ou 4K, nous obtenons toujours des débits de plusieurs gigabits en utilisant des canaux de 320 mégahertz qui devraient être largement disponibles dans deux flux spatiaux.

On peut envisager des débits de données qui pourraient bien dépasser 5 gigabits par seconde si l'on considère les clients qui utilisent des canaux de 320 mégahertz et des QAM 4K ou qui vont peut-être jusqu'à 4 gigabits et demi par seconde en utilisant des QAM 1K. Il s'agit donc d'une augmentation importante de la vitesse que vous obtiendrez avec des appareils pratiques et réels grâce à Wi-Fi 7. « Les points d'accès actuels peuvent déjà fonctionner simultanément sur différentes bandes. Imaginez maintenant que cette capacité soit également disponible sur les clients qui pourraient également fonctionner simultanément sur plusieurs bandes », déclare Intel.

« Vous avez maintenant un scénario dans lequel un client peut réellement exploiter le fait qu'il a une opération dans 5 gigahertz, peut-être en utilisant un canal de 6 mégahertz. Et il opère également dans 6 gigahertz, peut-être en utilisant des canaux de 320 mégahertz. Et maintenant vous avez la possibilité de combiner ces débits de données sur le même flux, et d'additionner ces débits de données. Et ils vont devenir, pour l'exemple que nous avons utilisé, 160 et 320, 5 et 5 gigahertz, respectivement, pour conduire à un débit de données qui est sept fois plus élevé que le Wi-Fi 6 », ajoute Intel. Pour certaines applications où la fiabilité est très importante, l’utilisateur veut des capacités qui permettent de le faire. Le multi-link est donc une fonctionnalité essentielle qui est discutée et développée dans le cadre de Wi-Fi 7.

merci à Developpez.com
Image
Répondre