Fiasco de Windows 10 v1809, Microsoft a appris trois choses

Forum dédié à Windows 10
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 12453
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56

Fiasco de Windows 10 v1809, Microsoft a appris trois choses

Message par chtimi054 » dim. 7 avr. 2019 07:33

Fiasco de Windows 10 v1809, Microsoft a appris trois choses

Image

Microsoft a récemment confirmé que la prochaine mise à niveau de Windows 10 s’appelera « May 2019 Update ». A l’occasion de cette annonce, le géant a également présenté une série de modifications. Elles sont censées améliorer l’expérience « mise à jour ».

Bien que la firme ne le précise pas explicitement, ces changements ont surtout la mission d’éviter qu’elle commette dans l’avenir les mêmes erreurs. Il s’agit sans aucun doute d’une priorité suite au fiasco de Windows 10 v1809. Également nommée October 2018 Update, cette mise à niveau s’est accompagnée d’un bug majeur qui a supprimé les données des utilisateurs. Après plusieurs semaines d’attente, le retour d’une version corrigée a été à l’origine d’autres défaillances limitant son déploiement.

L’arrivée de May 2018 Update semble être l’occasion de tirer les leçons de certaines erreurs afin qu’un tel fiasco ne se reproduise plus.

En octobre 2018, lorsque Windows 10 v1809 a été lancé, le géant a fait une énorme bourde. Elle a pris la décision d’ignorer l’anneau « Release Preview » du programme Windows Insider. Cette dernière phase, avant le déploiement grand public, est portant essentielle pour dénicher les derniers bugs. En ignorant cette étape cruciale, Redmond a pensé que Windows 10 October 2018 Update était suffisamment « fiable » pour se déployer à grand échelle. Vous connaissez la suite de l’histoire.
Windows 10, une nouvelle approche autour des mises à niveau

Dans la cadre de la prochaine mise à niveau, il y a du changement. May 2019 Update va passer plus d’un mois dans l’anneau « Release Preview» afin d’être testé en profondeur.

En parallèle, Microsoft décide de prendre un certain recul en admettant que ses mises à jour et ses mises à niveau peuvent être problématiques. L’entreprise a donc décidé de redonner du contrôle aux utilisateurs. D’un coté, elle va différencier mise à niveau et mise à jour et de l’autre, permettre de repousser jusqu’à 35 jours l’installation de tout ce beau monde.

Enfin, le bug catastrophique de Windows 10 v1809 à l’origine de la suppression de données utilisateurs n’était pas inconnu. Il avait été signalé à Microsoft dans le cadre du programme Windows Insider. L’entreprise l’a cependant ignoré.

Avec May 2018 Update, il est promis une attention renforcée sur les commentaires des utilisateurs.
« Nous allons augmenter le temps de test sur l’anneau Release Preview et nous travaillerons en étroite collaboration avec les partenaires de l’écosystème au cours de cette phase pour obtenir de manière proactive des retours d’informations plus rapides. »
Ainsi Microsoft souhaite une meilleure écoute, plus de contrôle et une expérience de maintenance améliorée. Depuis le lancement de Windows 10, ce n’est pas la première fois que de telles promesses sont annoncées.

merci à GinjFo
Image

Répondre