Microsoft promet qu'avec Windows 10 19H1 vous reprendrez le contrôle de votre PC et des mises à jour

Forum dédié à Windows 10
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 12361
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56

Microsoft promet qu'avec Windows 10 19H1 vous reprendrez le contrôle de votre PC et des mises à jour

Message par chtimi054 » sam. 6 avr. 2019 07:17

Microsoft promet qu'avec Windows 10 19H1 vous reprendrez le contrôle de votre PC et des mises à jour
Mais il faudra patienter jusqu'en mai

Microsoft vient de faire une annonce qui pourrait ravir les utilisateurs du système le plus récent de la firme de Redmond qui voudraient avoir plus de contrôle sur leur machine et estiment qu’ils n’ont pas forcément besoin d’une mise à jour de leur OS, parfois sujette à de nombreux bogues - comme ce fut avec Windows 101 809 lors de son lancement initial-, tous les six mois.

Image

Microsoft a vraisemblablement décidé d’apporter d’importants changements au fonctionnement de son OS Windows en tant que service afin de redonner aux utilisateurs le contrôle de l’installation des mises à jour système sur leurs appareils. Pour ce faire, l’entreprise a prévenu qu’à partir de Windows 10 19H1 alias Windows 10 version 1903 - la mise à jour Windows 10 attendue non plus en avril, mais au courant du mois de mai 2019 - les utilisateurs de son OS ne seront plus obligés de télécharger et d’installer les nouvelles mises à jour de fonctionnalités dès qu’elles seront disponibles. Le report de la sortie de Windows 10 19H1, désormais appelé Windows 10 May 2019, est dû au choix de l’éditeur de l’OS de prolonger la phase test de cette nouvelle version dans le cadre de son programme Windows 10 Insider.

Microsoft a scindé Windows Update en deux. La première composante clé de Windows Update sera symbolisée par l’option « Rechercher les mises à jour » au niveau des réglages. Elle ciblera désormais la recherche de nouveaux correctifs de sécurité et de patchs mensuels. À cette première composante de Windows Update sera associée une seconde, bien distincte, qui sera chargée des mises à jour de fonctionnalités. Cette dernière permettra aux utilisateurs de n’importe quelle édition de Windows 10 (Home inclus) de télécharger et d’installer la mise à jour de fonctionnalités la plus récente disponible.

Image

Signalons en outre que l’utilisateur ne sera plus obligé de lancer le processus de mise à jour système, dès lors qu’une nouvelle mise à jour de fonctionnalité viendrait à être disponible. L’utilisateur sera simplement averti qu’une nouvelle mise à jour de fonctionnalité est disponible de temps en temps, mais, à aucun moment, il ne sera contraint d’installer cette nouvelle mise à jour, du moins tant que la version de Windows 10 qu’il possède est toujours prise en charge.

Cette notion est essentielle, l’éditeur d’Office ayant précisé que les utilisateurs ne peuvent pas rester indéfiniment sur une ancienne version de Windows 10. La firme de Redmond averti qu’elle installera automatiquement la mise à jour de fonctionnalités la plus récente disponible lorsque la version de Windows 10 que vous utilisez arrivera à expiration et ne sera donc plus prise en charge.

Pour le grand public, une mise à jour des fonctionnalités serait prévue tous les 18 mois environ. En supposant par exemple que Microsoft publie deux mises à jour de fonctionnalités tous les six mois, les utilisateurs sous Windows 10 version 1809 peuvent choisir de ne pas installer les versions 1903, 1909 et 2003 qui suivront, en attenant que la version 1809 n’expire. Cependant, Microsoft installera automatiquement Windows 10 2009 après le délai imparti.

Il s’agit d’un changement sans précédent pour Microsoft à l’ère de « Windows en tant que service », Les utilisateurs pourront désormais ignorer plusieurs mises à jour de fonctionnalités successives s’ils le désirent. Signalons au passage que les correctifs de sécurité seront toujours téléchargés et installés automatiquement, mais vous pourrez toujours suspendre le déploiement des correctifs mensuels et des mises à jour de fonctionnalités pendant 35 jours au maximum, si nécessaire.

Microsoft a également confirmé la mise en place d’un « tableau de bord de l’état des mises à jour de Windows » qui présentera aux utilisateurs finaux et aux administrateurs les différents bogues connus et répertoriés affectant Windows 10. Il devrait leur permettre d’identifier plus facilement ces bogues, de trouver rapidement des solutions adéquates ou déterminer quand Microsoft prévoit de les corriger.

Grâce à ces mesures, la firme de Redmond entend redonner à l’utilisateur le contrôle de son PC, en lui permettant de choisir le moment où une mise à jour des fonctionnalités doit être installée sur son PC, au moins pendant 18 mois. Windows 10 ne devrait donc plus procéder au redémarrage forcé de votre PC, sauf si vous avez différé les mises à jour depuis très longtemps.

merci à Developpez.com
Image

Répondre