Windows 10 v1809, Microsoft fait son Mea-Culpa, vraiment ?

Forum dédié à Windows 10
Répondre
Avatar du membre
chtimi054
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 16446
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013 06:56

Windows 10 v1809, Microsoft fait son Mea-Culpa, vraiment ?

Message par chtimi054 »

Windows 10 v1809, Microsoft fait son Mea-Culpa, vraiment ?


Image

Windows 10 v1809 est désormais de retour dans le service Windows Update. Microsoft a finalement décidé de reprendre son déploiement mondial après un mois d’attente et le développement de multiples corrections de bugs.

Sur un plan technique, Windows 10 October 2018 Update devrait proposer une expérience considérablement améliorée. De son côté le géant utilise une approche plus prudente. Elle consiste à libérer cette deuxième mise à niveau 2018 de Windows 10 que sur les périphériques entièrement pris en charge et sans problème de compatibilité.

Dans un récent article Michael Fortin, vice-président de la division Windows, apporte quelques explications. Il promet qu’un fiasco comme celui de Windows 10 v1809 ne se reproduira plus à l’avenir. L’article en question est intéressant mais certaines déclarations sont discutables. Du coup il est difficile de ne pas conseiller à Microsoft de cesser de faire des promesses pour se concentrer sur l’essentiel.
Windows 10, les bugs sont inévitables ?

Michael Fortin tient à mettre en avant la lourde tâche de Microsoft face à l’ampleur de l’écosystème Windows. Sans le dire ouvertement, il suggère que les bugs sont quasiment inévitables compte tenu du nombre de périphériques et de configurations différentes existantes. Il souligne que de nouveaux pilotes, micrologiciels, mises à jour d’applications et mises à jour de sécurité sont déployés tous les jours, ce qui rend encore plus difficile la mission de Microsoft de garantir une expérience fluide de Windows.

L’exécutif ajoute que malgré cette tâche « titanesque » Windows 10 v1803 (April 2018 Update) enregistre le plus grand score NPS (Net Promoter Score) de toutes l’histoire de Windows 10.

Si une telle déclaration peut paraitre réconfortante, il est malheureusement oublié que le déploiement d’April 2018 Update a été retardé à la toute dernière minute en raison d’un bug critique. Cette défaillance n’a pas été découverte en amont au travers du programme Windows Insider. Michael Fortin oublie aussi de mentionner les différents bugs qui ont rendu le processus de mise à niveau problématique pour de nombreux utilisateurs.

A l’image de Windows 10 v1809, April 2018 Update s’est accompagné d’une importante variété de problème. Nous avons eu droit à des bugs « gelant » le système, des plantages du gestionnaire de fichiers, des problèmes de compatibilité SSD, des problèmes de batterie, des écrans noirs ou encore des erreurs de compatibilité antivirus.
Windows 10, le retour d’information est une clé de la qualité ?

Michael Fortin ajoute que Microsoft tient beaucoup aux retours d’informations. Ce serait « l’approche de la qualité du produit ». Il est difficile de le croire en sachant que le bug ayant obligé la firme à stopper le déploiement de Windows 10 v1809 était connu bien avant le coup d’envoi. Cette défaillance à fait son entrée dans le Feedback Hub avant le début du déploiement.

Il y a quelques semaines, il a été découvert que plusieurs autres problèmes étaient aussi connus durant le stade de la Preview. Pourtant et pour une raison inconnue, Microsoft n’a proposé aucun correctif. Windows 10 October 2018 Update a débarqué avec tous ces bugs.

Michael Fortin ajoute
« Les employés travaillant sur Windows utilisent les dernières versions internes sur leurs ordinateurs pour s’assurer qu’ils vivent avec Windows »
Une telle déclaration est-elle vraie ? Difficile là encore de se positionner. Si les équipes exécutaient cette mise à jour, comment a-t-elle pu se retrouver sur le PC de monsieur tout le monde ?

Windows Insider, un programme important

L’exécutif précise ensuite l’importance du programme Windows Insider. Il souligne que le nombre d’utilisateur est équilibré entre les différents canaux (lent, rapide…). Cette précision n’a ici pas beaucoup de pertinence. Pourquoi ?

Avec Windows 10 v1809, Microsoft n’a pas respecté les différents stades de publication pour obtenir normalement une RTM stable et performante. La RTM d’October 2018 Update n’a pas été proposée sur l’anneau « Release Preview ».

C’est la première fois que cela se produit et à la vue du résultat bien des questions se posent.

Michael Fortin souligne ensuite
« Le principe de base du déploiement d’une mise à jour de fonctionnalités est de ne mettre à jour que les périphériques pour lesquels, selon nos données, l’expérience sera satisfaisante. »
Là encore comment expliquer que Windows 10 v1809 a pu débarquer sur de nombreux PC avec autant de défaillance ? Les données de Microsoft sont-elles fiables ?
« Bien que nous travaillerons toujours avec diligence pour éliminer les problèmes […] il est toujours possible qu’un souci se produise. Lorsque cela se produit, nous nous efforçons de minimiser l’impact et de réagir rapidement et de manière transparente pour informer et protéger nos clients. »
Michael Fortin utilise le mot « transparence » mais il n’y a eu aucune « transparence » avec Windows 10 v1809. Durant un mois, un quasi silence a été de rigueur tandis qu’aucun calendrier de reprise du déploiement n’a été donné.
Microsoft promet de s’améliorer

Enfin il est promis que cette « transparence » sera améliorée tout comme la qualité des mises à jour. Aux yeux du géant ce dernier point ne cesserait de s’améliorer.
« Nous travaillons sur plusieurs fronts pour garantir à nos clients la meilleure expérience et la plus sécurisée sur Windows. Même si nous constatons des tendances positives, nous entendons clairement les voix de nos utilisateurs confrontés à des problèmes frustrants. »
Ce n’est pas la première fois que Redmond promet de faire mieux.

merci à GinjFo
Image

Répondre